Autonomie par rapport à l’État

Dans le système actuel, on constate qu’à l’opposé de ses missions, l’État se met plus souvent au service de la finance qu’au service de l’intérêt général.

Comme en 1945, il s’agit donc de reprendre en main la gestion de la Sécurité sociale et d’élargir les droits garantis en autonomie par rapport à l’État.

Pour remplir ses objectifs, la SSEU aura cependant besoin de décrets et de lois en sa faveur garantissant notamment des niveaux de cotisation à la hauteur des besoins.

Pour mettre en œuvre et développer la SSEU, il faudra donc aussi changer les institutions afin de garantir que le pouvoir législatif et le choix de l’exécutif soient aux mains des citoyen.nes, hors pression des lobbies financiers.